DUMOULIN Charles, Julien

Par Claude Pennetier

Né le 24 avril 1855 à Trouville-sur-Mer (Calvados) ; archiviste ; militant socialiste de l’Oise et de la Seine ; conseiller municipal socialiste des Pavillons-sous-Bois (Seine, Seine-Saint-Denis) ; syndicaliste ; coopérateur.

Charles Dumoulin était le fils de Jean, Eugène, Désiré Dumoulin, tonnelier, et de Pauline Lefrançois. Petit fonctionnaire archiviste aux Arts et Métiers, il se montra actif militant au service de nombreuses œuvres sociales ; il fut membre fondateur de la chambre syndicale des employés, administrateur de la Caisse des Écoles du XVIIIe arr., membre du conseil d’administration de la société coopérative « La Concorde ». Il collabora en outre à divers journaux socialistes dont le Franc-Parleur de l’Oise.

Charles Dumoulin représenta la fédération socialiste de l’Oise aux congrès nationaux de Saint-Quentin (1911), avec Georges Hengel, André Lebey et Pierre Ruillier, et de Lyon (1912) avec Lebey. Il fut candidat aux élections législatives (arr. de Clermont) de 1910 à 1914. En 1914, il obtint 3 771 voix au premier tour et mit en ballottage le candidat de la droite, Delpierre.

En 1919, Dumoulin était archiviste au ministère du Commerce. Il fut candidat cette année-là aux élections législatives sur la liste Uhry - seul élu avec 14 552 voix - et recueillit 14 142 voix. Il échoua également comme candidat socialiste en 1919 au conseil général dans le canton de Liancourt.
Candidat aux élections municipales des Pavillons-sous-Bois (Seine, Seine-Saint-Denis) sur la liste de Philippe Charlot, il fut élu le 7 décembre 1919. Il démissionna du conseil municipal le 14 décembre 1921.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article111380, notice DUMOULIN Charles, Julien par Claude Pennetier, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 1er novembre 2022.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Seine, DM3 ; Versement 10451/76/1 ; listes électorales de 1919. — Arch. Dép. Calvados, État civil de Trouville-sur-Mer, 1855, Naissances, Acte n°52 (pas de mention marginale). — Comptes rendus des congrès socialistes de Saint-Quentin et de Lyon. — Hubert-Rouger, Les Fédérations socialistes I, op. cit., p. 476. — Le Franc-Parleur de l’Oise, 26 octobre 1919 (notice biographique et portrait) et autres numéros de 1919 et 1920. — Notes de Renaud Poulain-Argiolas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable