EIOLE Maurice, Anatole

Par Claude Pennetier

Né le 25 septembre 1896 à Bracieux (Loir-et-Cher), tué en Espagne le 7 février 1937 ; domicilié à Maisons-Alfort (Seine, Val-de-Marne) ; employé ; volontaire en Espagne républicaine.

Fils d’un sabotier, Maurice Eiole, emplyé ce contentieux, fut volontaire en Espagne républicaine dans le cadre des Brigades internationales. Il partit de Maisons-Alfort (Seine, Val-de-Marne) où il habitait, le 29 août 1936 et fut tué sur le front du Jarama le 7 février 1937.
Il était père d’un fils né le 12 février 1933.
Il s’était marié le 5 avril 1921 à La Ferté-Beauharnais (Loir-et-Cher) et le 7 juillet 1934 à Maisons-Alfort (Seine) avec Esther Majerowick, d’origine juive polonaise. Elle a acquis la nationalité française par son mariage. Elle a fut arrêtée et internée le 25 juillet 1944 au camp de Drancy et partit pour Auschwitz le 31 juillet 1944. Un de ses enfants, Jean Eiole (elle a en tout quatre enfants), âgé de 11 ans, fut arrêté deux jours après sa mère et interné lui aussi au camp de Drancy. On suppose que Jean serait mort pendant le voyage vers Auschwitz.
Esther Eiole rentra de déportation la première quinzaine de juin 1945. Elle fut rapatriée à l’hôpital La Croix Rousse à Lyon, au vue de son état. Une semaine plus tard, elle est rapatriée à Paris. Elle s’est ensuite remariée avec François Xavier Ruffieux et vécut à Sainte-Geneviève-des-Bois. Il a fallut attendre le 30 juin 1975 pour qu’elle obtienne le statut de déporté politique, qui auparavant lui avait été refusé. Son fils Jean a obtenu le statut de déporté politique le 16 septembre 1955.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article112009, notice EIOLE Maurice, Anatole par Claude Pennetier, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2018.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. AVER (dossiers MDN et ministère Anciens Combattants). — État civil de Bracieux. — Notes de Jennifer Jacquot sur Esther Eiole.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément