ÉLIE Fernande, Lucienne, Andrée

Par Jacques Blanchard

Née le 27 janvier 1912 à Saint-Maixent (Deux-Sèvres), morte le 13 septemebre 2006 à La Mothe-Saint-Héray (Deux-Sèvres) ; institutrice ; militante syndicaliste de la FUE et du SNI.

Fille de Xavier Elie, quincailler, et de Marie-Louise Pestre, Fernande Elie devint institutrice.

En 1934, alors qu’elle était institutrice à Saint-Christophe-sur-Roc (Deux-Sèvres), elle était trésorière du syndicat de l’enseignement laïc des Deux-Sèvres qui faisait partie de l’Union locale des syndicats unitaires de Niort et regroupait une quarantaine d’adhérents dont Marcel Fougère.

En décembre 1935, lors de la fusion des syndicats confédérés et unitaires, les instituteurs formèrent le syndicat fusionné de l’enseignement des Deux-Sèvres, CGT-CGTU dont Fernande Élie devint trésorière adjointe et Maurice Olivier secrétaire général.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article112024, notice ÉLIE Fernande, Lucienne, Andrée par Jacques Blanchard, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 12 mars 2021.

Par Jacques Blanchard

SOURCES : Arch. Dép. Deux-Sèvres, 11 M 8/4-5 ; état civil — Enquête auprès de syndicalistes.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément