ÉVRARD Henri, Charles

Par Jean Maitron, Claude Pennetier

Né le 28 novembre 1884 à Paris XVIIIe arr., mort le 25 août 1972 à La Crau (Var) ; employé de banque ; membre du Comité directeur du Parti communiste élu au congrès de Paris (octobre 1922).

Fils de Jean, Edmond Évrard, ajusteur et de Eugénie, Armandine Letellier, blanchisseuse, Henri Évrard épousa le 18 mai 1907 à Paris, XVIIIe arr., Marie, Clara, Hortense Stas.

Domicilié 13, rue de Panama dans le XVIIIe arr. de Paris, Henri Évrard était secrétaire du groupe communiste de la Goutte-d’Or en 1922. Son nom figurait sur la liste des élèves autorisés à suivre les cours de l’école de propagandiste, publiée dans l’Humanité du 27 janvier 1921. Il faisait partie de la commission chargée d’élaborer le projet électoral pour le comité fédéral de la Seine, le 10 septembre 1922.

Le syndicat des employés de la Banque de France, où il travaillait, rallia la CGTU le 25 février 1922 ; le conseil d’administration provisoire comprenait Henri Évrard (secrétaire) et Tournier (trésorier). Il fut délégué au IIe congrès de la CGTU réuni à Bourges (Cher) en novembre 1923.

Le IIe congrès du Parti communiste, tenu à Paris du 15 au 20 octobre 1922, l’élut membre suppléant du Comité directeur. Son nom disparut de la liste établie au IVe congrès de l’Internationale communiste et, de celle approuvée par la conférence nationale de Boulogne-sur-Seine (21 janvier 1923) mais il fut élu (pour le Centre) à la commission administrative de l’Humanité. Le même jour, il avait signé l’ordre du jour du Comité directeur après la démission de Frossard.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article112366, notice ÉVRARD Henri, Charles par Jean Maitron, Claude Pennetier, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 24 novembre 2010.

Par Jean Maitron, Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Nat. F7/13720, F7/13586. — La Butte rouge, 28 janvier 1922. — L’Humanité, 22 janvier 1923. — Humbert-Droz, Origines et débuts des Partis communistes des pays latins, op. cit., p. 423. — Acte de naissance du XVIIIe arr. — Notes de Jacques Girault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément