FABRE Ferdinand [FABRE Pierre, Ferdinand, Louis]

Par Jacques Girault

Né à Hyères (Var) le 10 septembre 1857, fils d’un maçon et d’une propriétaire, Ferdinand Fabre, propriétaire, adjoint spécial de la section de Giens, commune d’Hyères depuis mai 1908, faisait partie en 1914 du Comité central électoral socialiste qui soutenait Renaudel. Réélu le 30 novembre 1919, alors que la majorité du conseil était de droite, il faisait partie du sous-comité de Giens qui soutenait, en mai 1922, la candidature du marin de la mer Noire, Alquier* au conseil général. Il démissionna du conseil municipal en mai 1923 et fut réélu, le 3 juin comme « protestataire » avec 74 voix sur 154 inscrits. Il demeurait adjoint spécial tout comme après sa réélection le 3 mai 1925 avec 135 voix. Cette fois, la majorité du conseil était de gauche.

Il mourut à Hyères, le 20 juillet 1955.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article112456, notice FABRE Ferdinand [FABRE Pierre, Ferdinand, Louis] par Jacques Girault, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 24 novembre 2010.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Var, 2 M 7.28.2. — Presse locale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément