FAUCONNET Georges

Né le 2 mai 1898 à Écuisses (Saône-et-Loire), mort le 10 février 1987 à Satenay (Cote-d’Or) ; instituteur ; élu socialiste de Chalon-sur-Saône.

Georges Fauconnet
Georges Fauconnet

Fils d’un mouleur (Laurent Fauconnet, né en 1867, ouvrier depuis 1878 puis contremaître aux Tuileries Peyrusson à Ecuisses, entreprise dans laquelle il a passé toute sa vie active) et de Anne Clément, sans profession, petit-fils d’un potier gardien de la septième écluse à Ecuisses (Gabriel Fauconnet, 1812 – 1884), Georges Fauconnet, normalien, fut dans sa jeunesse joueur de rugby.
Instituteur, directeur d’école, devint secrétaire départemental de la section du Syndicat national des instituteurs en 1935. Dès la création de la MAAIF, il en fut le correspondant départemental. Il fut aussi un des acteurs de la création des Caisses d’épargne.

Après la guerre, Georges Fauconnet, premier adjoint au maire de Chalon (1953-1965) sur la liste conduite par Georges Nouelle du Parti socialiste démocratique, s’occupa de l’enfance handicapée. Il fut à l’origine des jumelages avec Sollingen en Allemagne et Saint-Helen en Grande-Bretagne.

Il était marié à Antonia Berthier , dite “Nina”, née le 16 août 1920 à Savigny-sur-Grosne (Saône-et-Loire) ,également institutrice. Le couple eut trois enfants : Henry qui devint pharmacien, Henry, René, ingénieur polytechnicien, Jean, professeur de physique-chimie.

À la retraite il se consacra à sa passion, l’apiculture. Il avait une dizaine de ruches et adhérait je crois au SADSEL – Syndicat des Apiculteurs du département de Saône-et-Loire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article112747, notice FAUCONNET Georges , version mise en ligne le 27 juin 2016, dernière modification le 27 juin 2016.
Georges Fauconnet
Georges Fauconnet

SOURCES : Presse syndicale. — Sources orales. — Renseignements et photo communiqués par sa famille, juin 2016. — État civil en ligne cote 5 E 187/11, vue 41.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément