FÉRÉ Sadi, François, Alphonse, Joseph

Par Jean-Jacques Doré

Né le 18 mars 1892 à Sotteville-sur-Mer (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), mort le 27 juillet 1964 à Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) ; chaudronnier en fer ; militant syndicaliste.

Sadi Féré, fils d’un garçon de magasin, incorporé le 9 octobre 1913, fut blessé le 6 septembre 1914 dans la Meuse.

Démobilisé le 23 mars 1919, il s’installa à Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) 139 avenue du Mont Riboudet et donna son adhésion au syndicat CGT local des Métaux. Le 30 janvier 1920, il entra à la Commission de contrôle de l’Union locale de Rouen dont le secrétaire était Alfred Martin et rejoignit la SFIC (Parti communiste) dès janvier 1921.

En février 1921, le bureau minoritaire du syndicat des Métaux élu comprenait Eugène Raganne (secrétaire), Fernand Caron (secrétaire adjoint), Paul Héron (trésorier), et Fernand Hutt (trésorier adjoint). Au mois d’avril, Sadi Féré fut appelé à succéder à Fernand Caron comme secrétaire adjoint du syndicat et il devint en octobre, secrétaire adjoint de la Bourse du Travail. Il figurait en outre sur la liste des 49 membres du CSR de Rouen en octobre 1921.

Au lendemain du Congrès confédéral de Lyon (septembre 1919), les minoritaires de la CGT, prônant l’adhésion à la IIIe Internationale, organisèrent les Comités syndicalistes révolutionnaires dont l’objectif était de conquérir les directions des unions, fédérations et syndicats.

Militant très actif, mais considéré par certains comme un « illuminé », ses interventions à la tribune portaient souvent à sourire. Il se consacra par la suite à la diffusion de journaux tels que la Russie nouvelle et le Front mondial.

En 1930, il fut élu secrétaire du Front antifasciste de Saint-Étienne-du-Rouvray.

Le 5 juillet 1931, il entra comme chaudronnier en fer aux ateliers de Sotteville-lès-Rouen des chemins de fer de l’État et cessa dès lors toute action militante.

Sadi Féré s’était marié le 3 septembre 1915 avec Constance Gahon à Rouen, il s’était remarié 18 mai 1929 avec Germaine Leprêtre à Rouen où ils habitaient 7 rue des Bleuets.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article113048, notice FÉRÉ Sadi, François, Alphonse, Joseph par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 27 janvier 2021, dernière modification le 27 janvier 2021.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. dép. de Seine-maritime 1 MP 343 Dossiers individuels des membres du PCF L à Z, 2 Z 183, État civil, Registre matricule militaire. — Arch. Mun. de Rouen 7 F 3 Bourse du Travail de Rouen. — Le Réveil ouvrier, 23 mars 1920. — État civil de Sotteville-sur-Mer.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément