FORESTIER Abel

Ouvrier d’État ; syndicaliste CGT de la Gironde.

En février 1928, le syndicat CGTU du personnel civil des deux sexes des Magasins et services de la guerre de Bordeaux (Gironde) renouvela son bureau pour l’année en cours. Abel Forestier, de Bègles, fut élu secrétaire général. Secrétaire adjoint : Joseph Aunos, trésorier général : Daniel Montsec, trésorier adjoint : Georges Abadie, archiviste : Georges Sauvage.

Abel Forestier fut réélu membre titulaire de la commission exécutive de l’UL-CGTU lors du IIIe congrès tenu le 17 juin suivant à Bordeaux et qui groupait une vingtaine de délégués ; il appartint également à la commission exécutive de la XIIIe Un. rég. élue au IVe congrès, tenu à la Bourse du Travail de Bordeaux en août 1929 et qui groupait trente-cinq délégués.

Au cours des années 1937 à 1939 au moins, il assumait la fonction de trésorier adjoint du syndicat CGT du personnel civils des magasins administratifs de la Guerre à Bordeaux. Abel Forestier demeurait alors à Bègles.

Il est parfois difficile de distinguer Abel Forestier de Alpinien Forestier*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article113658, notice FORESTIER Abel , version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 15 novembre 2020.

SOURCES : Arch. Nat. F7/12989, F7/13646. — Le Travailleur de l’État, organe de l’Union fédérative des travailleurs de l’État puis de la Fédération nationale des travailleurs de l’État, février 1937, mars 1939 (BNF-Gallica). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément