FRONTY Baptiste

Né le 16 novembre 1889 à Loupiac (Lot) ; ouvrier maçon ; syndicaliste CGTU ; conseiller prud’homme de Paris.

Né le 16 novembre 1889 à Loupiac (Lot), fils d’un maçon, lui-même ouvrier maçon, Baptiste Fronty fut élu conseiller municipal de Clichy (Seine) le 5 mai 1929. Il resta au Parti communiste après la dissidence du maire, Charles Auffray* et d’une grande partie du conseil à la fin de l’année 1929. Fronty se présenta, sans succès, sur la liste communiste aux élections municipales du 5 mai 1935. Il avait été élu conseiller prud’homme de la Seine en novembre 1929.

Batiste Fronty, syndicaliste unitaire, fut élu conseiller prud’homme de Paris, le 11 mai 1930, lors d’un scrutin de ballotage, dans la 5e catégorie de la section bâtiment, avec Dumur*, lui aussi unitaire, par 191 voix tous les deux, contre Vincent*, conseiller sortant (133 voix), Justin Maureillas* (36 voix), et Marius Victor* (36 voix).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article114354, notice FRONTY Baptiste , version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 23 janvier 2019.

SOURCES : Arch. Dép. Seine, DM3 et Versement 10451/76/1. — L’Humanité, du 4 nvovembre 1929, du 11 novembre 1929, du 11 mai 1930, du 22 avril 1935.— État civil de Loupiac, mai 1984.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément