FULNEAU Florentin, Émile, Antonin

Par Claude Geslin

Né le 30 novembre 1895 à Saint-Vincent-de-Sterlanges (Vendée) ; ouvrier à l’Établissement de la Marine d’Indret (Loire-Inférieure) ; militant communiste ; maire de Dompierre-sur-Charente (1944-1947).

Fils d’un carrier, chef du rayon communiste de la Montagne, Fulneau fut trésorier fédéral dès 1922 et trésorier du comité départemental au moins de 1927 à 1930. En 1926, il dirigeait la Commission d’agitation propagande du bureau régional de l’Atlantique. Il fut candidat communiste lors des élections législatives d’avril 1928 dans la circonscription de Paimbœuf.

Venu en Seine-et-Oise, Florentin Fulneau habita successivement à Saint-Michel-sur-Orge, rue du Parc, puis à Sainte-Geneviève-des-Bois, 143, avenue de la Gare. Il était tenu par la police pour un « très mauvais esprit », « indiscipliné dans son service », « partisan déclaré de la violence ». Le 24 juillet 1931, la brigade de gendarmerie de Montlhéry estimait pourtant qu’on pouvait envisager sa radiation du Carnet B du département où il figurait depuis le 24 avril 1922.
Il vécut à Dompierre-sur-Charente (Charente-Maritime) de 1943 (ou 1944) à 1968. .Il fut nommé maire début septembre 1944 puis élu en mai 1945 jusqu’en novembre 1947 où il fut battu. Il ne se représent pas en 1953.

Il mourut dns un accident de voiture le 20 août 1968 à Beaumettes (Vaucluse). Il fut enterré a Dompierre-sur-Charente .ainsi que sa femme en 1998

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article114386, notice FULNEAU Florentin, Émile, Antonin par Claude Geslin, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 29 juillet 2019.

Par Claude Geslin

SOURCES : Arch. Nat. F7/13641, rapport Nantes, 31 août 1922. — Arch. Dép. Seine-et-Oise, 4 M 30 et 31. — Arch. Dép. Loire-Atlantique, 1 M 119, 1 M 614. — Le Travailleur de l’Ouest, 1928. — Note de R. Balland. — État civil de Saint-Vincent-de-Sterlanges, 30 mai 1984. — Danielle Robert, Saintonge sanglante sur l’épuration et la fusillade le 13 septembre 1944 de son père Marie-Joseph Robert, maire de Dompierre), compte d’auteur, 2019.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément