GUÉ Jules

Par Julien Chuzeville, Claude Pennetier

Né le 4 septembre 1879 à Gondreville (Loiret) ; ouvrier menuisier, puis contremaître ; militant socialiste ; militant de la CGT, secrétaire de la Fédération de la Voiture-Aviation.

Membre du POF à vingt ans, Jules Gué était, en 1902, membre du syndicat du Bâtiment de Montargis ; il fut ensuite trésorier de l’Union des syndicats de la ville, puis secrétaire de la Bourse du Travail. Délégué à l’Union départementale des syndicats du Loiret, conseiller prud’homme, il fut nommé par le conseil général membre de la commission départementale du Travail. En 1911, il était trésorier de la Bourse du Travail de Montargis fondée le 20 août de cette même année, Bourse dont Charchilley était secrétaire.

En 1914, il fut mobilisé et le demeura deux ans et demi. Fin 1916, il fut affecté dans une usine.

Il était, en 1918, secrétaire des Amis de La Vague de Suresnes.

Becker, secrétaire de la Fédération CGT de la Voiture-Aviation ayant été emprisonné, Jules Gué assura l’intérim à partir du 12 septembre 1919. La Bataille du 9 avril 1920 annonça que F. Dayre, de Lyon, avait remplacé Jules Gué démissionnaire.

En septembre 1919, Gué fut délégué au congrès de la CGT à Lyon ; il y vota contre le rapport moral de la direction. Cette même année il participa aux réunions de l’opposition révolutionnaire au sein de la CGT, qui aboutit à la création des Comités syndicalistes révolutionnaires (CSR). En octobre, il fut membre du comité provisoire des minoritaires (composé de 9 membres dont Monatte, Péricat, etc.) et en décembre il fut élu trésorier du Comité des syndicats minoritaires, Monatte en étant le secrétaire et Tommasi le secrétaire-adjoint.

En novembre 1919, il fut signataire d’un appel de syndicalistes en faveur du vote SFIO aux élections législatives.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article114454, notice GUÉ Jules par Julien Chuzeville, Claude Pennetier, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 17 août 2019.

Par Julien Chuzeville, Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Nat. F7/13567, F7/13576, F7/13606, F7/13831. — État civil du Loiret. — Compte rendu du Congrès de Lyon. — La Vague, 4 juillet 1918. — Le Populaire, 19 septembre 1919. — L’Aube sociale, 25 octobre 1919. — L’Humanité, 11 novembre 1919.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément