KILLIAN Eugène

Né le 3 avril 1899 à Graffenstaden (Bas-Rhin) ; mort le 6 juin 1981 à Hyères (Var) ; militant communiste et résistant dans l’Aube.

Eugène Killian était le fils d’un conducteur de tramways. Il se maria à Troyes en décembre 1921 avec Lucienne Kuntz. Militant communiste, il était, en 1936, responsable du Secours rouge international à Troyes (Aube). Il participa à la réunion clandestine du Parti communiste organisée le 5 septembre 1940 par Maurice Romagon* à Saint-Julien-les-Villas (Aube).

Il fit partie des militants qui reconstituèrent le PC et des organisations proches en 1940-1941. Il fut particulièrement chargé de la réception et de la répartition de la presse clandestine.

Il fut arrêté le 8 avril 1942. Libéré le 23 juillet 1944, il participa aux combats de la libération de l’Aube.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article114772, notice KILLIAN Eugène , version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 16 février 2011.

SOURCES : La Dépêche de l’Aube, 1936. — Albert Ouzoulias, Les Bataillons de la Jeunesse, op. cit..—La Résistance dans l’Aube, CD-ROM, AERI et CRDP de Champagne Ardenne, 2010.— Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément