LABEYRIE Pierre

Né le 4 octobre 1890 à Macau (Gironde), mort le 21 octobre 1975 à Bordeaux (Gironde) ; instituteur ; militant syndicaliste.

Fils de cultivateurs, Jean Labeyrie et Marie Carricart, Pierre Labeyrie devint instituteur en Gironde, à Salles en 1909, à Bazas, où il épousa le 14 avril 1914 Eléonore Lahut, avec laquelle il eut deux enfants.

Réformé du service militaire en 1912, sa réforme fut maintenue en 1914. Mais il fut rappelé en mars 1917 au 3e Groupe d’aviation, passa à l’Etat-major de l’Escadre, puis, après une période d’hospitalisation fin 1918, fut affecté au 1er groupe d’aviation et fut démobilisé au grade de sergent, en août 1919.

Il reprit son service à Carcans en 1919. Syndicaliste, il participa au Comité syndicaliste révolutionnaire (CSR) du Sud-Ouest en 1921.

En 1931, il était en poste au Bouscat et termina sa carrière à Bordeaux où il reçut la distinction d’officier d’académie en 1939.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article114865, notice LABEYRIE Pierre , version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 4 juin 2021.

SOURCES : Arch. Dép. Gironde, 1 M 536 et 537. ; état civil — J. Cavignac, Institut aquitain d’études sociales, Bulletin n° 40-41, 1982-1983 — Notes d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément