LACALMETTE Pierre

Par Éric Belouet

Né le 12 août 1917 à Paris (XIVe arr.), mort le 19 septembre 1994 à Sceaux (Hauts-de-Seine) ; apprenti métreur, joaillier, tourneur ; permanent de la JOC (1942-1947).

Reconnu et légitimé par le mariage de ses parents en 1924 (père comptable, mère monteuse en chaussures puis culottière), Pierre Lacalmette fut apprenti métreur après avoir obtenu le Certificat d’études primaires. À plusieurs reprises, il changea d’emploi. Il était joaillier lorsqu’il avait dix-huit ans puis devint tourneur à l’issue d’une formation qui lui donna un CAP.

Ayant découvert la JOC en 1936, il appartint en 1938 à la section Montparnasse et, très rapidement, s’engagea sur le plan fédéral (rive gauche de la Seine). Président fédéral, il avait la responsabilité d’environ 80 sections groupant 1 500 jeunes travailleurs. Sous l’Occupation, la direction nationale lui demanda de quitter son emploi pour se consacrer uniquement au mouvement. Pierre Lacalmette dut constituer en 1942 une équipe d’une dizaine de permanents pour la Seine, la Seine-et-Oise et la Seine-et-Marne jusqu’à la Libération bien que le mouvement ait été interdit. Il organisa des stages et des sessions d’études régionales, une dizaine de trois jours chacune, groupant 80 à 100 jeunes. Il visita ainsi les principaux centres ouvriers du pays. Il demeura permanent jusqu’en mars 1947 où il fut remplacé par des camarades de retour d’Allemagne. Il s’était marié le 4 novembre 1943 avec Jeanne Coutanceau à Paris (XVe arr.) et avait eu deux enfants.

Veuf, Pierre Lacalmette se remaria le 2 août 1958 à Paris (XVIe arr.) avec Marie-Louise Momont.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article114967, notice LACALMETTE Pierre par Éric Belouet, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 3 juin 2011.

Par Éric Belouet

SOURCES : Arch. JOC (SG), fichier des anciens permanents. — Témoignage écrit de l’intéressé. — État civil de Paris (XIVe arr.).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément