LADROUE Eugène, Alphonse

Par Claude Pennetier

Né le 10 février 1871 à Saint-Lô (Manche), conseiller municipal socialiste SFIO de la deuxième section de Gennevilliers (Seine).

Eugène Ladroue était lors de la naissance de son premier enfant, en l897, journalier à Clichy-la-Garenne et époux d’une journalière. Son second enfant vit le jour à Gennevilliers en 1903 : Ladroue était alors « chauffeur ». Des sources l’indiquent par la suite comme « électricien » (1925) ou « fumiste » (1930).

Eugène Ladroue fut élu conseiller municipal socialiste SFIO de la deuxième section de Gennevilliers (Seine) le 10 mai 1925. Son mandat prit fin en mai 1929. Il mourut, semble-t-il, avant 1931.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article115165, notice LADROUE Eugène, Alphonse par Claude Pennetier, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 8 janvier 2017.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Seine, DM3 ; versement 10451/76/1 ; listes électorales et nominatives. — [Le Républicain de Levallois}, 16 mai 1925. — État civil de Saint-Lô (l’acte de naissance a été détruit pendant la Seconde guerre mondiale et reconstitué sans indication sur le métier des parents), Clichy et Gennevilliers. — Renseignements recueillis par Claude Pennetier, Michèle Rault et Nathalie Viet-Depaule.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable