LAFOND Georges

Par Jean Maitron et Claude Pennetier

Né le 25 février 1906 à Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées), mort accidentellement le 9 septembre 1958 à Barcelone (Espagne) ; instituteur ; militant socialiste et syndicaliste du SNI dans le Gers.

Georges Lafond était un instituteur socialiste et syndicaliste des Hautes-Pyrénées. Son père, imprimeur, socialiste lui aussi, avait fondé à Lannemezan l’imprimerie Pax-Labor. Georges Lafond adhéra au SNI à sa sortie de l’École normale d’Auch (Gers) en 1926 et fut élu à la commission exécutive de la section en 1934. De la tendance « École Émancipée », il fit partie des trente-trois sanctionnés du département pour participation à la grève du 30 novembre 1938. Sa carrière se déroula dans les Hautes-Pyrénées à Sazos (1926-1928), Villemur (1929-1934), Clarac (1934-1938), Sinzos (1938-1945), Tarbes, 1947.

Georges Lafond soutenait la tendance Gauche révolutionnaire de la SFIO. Il était, en 1938, membre de la commission administrative fédérale et du comité d’entente socialiste-communiste. La même année, il prit part à la dangereuse évacuation du Front d’Aragon (Espagne).

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Georges Lafond appartint à un mouvement de Résistance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article115268, notice LAFOND Georges par Jean Maitron et Claude Pennetier, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 31 mai 2021.

Par Jean Maitron et Claude Pennetier

SOURCES : La Bigorre socialiste, 1938. — Renseignements recueillis par Louise Cazaubon et notes de Berthe Ozon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément