LAJOYE Alphonse

Par Michaël Boudard

Né le 18 juillet 1861 à La Charité-sur-Loire (Nièvre), mort le 30 janvier 1952 à Nevers (Nièvre) ; fonctionnaire ; socialiste ; maire de Murlin (Nièvre), conseiller d’arrondissement du canton de La Charité-sur-Loire.

Fils d’un docteur en médecine, Alphonse Lajoye travailla comme économe et chef de bureau en préfecture. Il entra en politique comme conseiller municipal de Murlin (Nièvre) à partir de 1908 jusqu’à sa démission en juillet 1914. Réélu en décembre 1919, en tant que candidat radical-socialiste, il fut conseiller jusqu’en 1929.
Il se porta candidat en mai 1922 au Conseil général pour le canton de La Charité-sur-Loire comme républicain-socialiste et fut battu par le docteur Leboeuf, radical-socialiste.
Il se rallia ensuite au Parti socialiste et, en 1925, se présenta comme candidat SFIO pour le conseil d’arrondissement de Cosne dans le canton de La Charité-sur-Loire : il fut élu avec Louis Vicquenault et les deux hommes seront réélus aux scrutins de 1931 et 1937 (année où ils bénéficieront au second tour des désistements des deux candidats communistes Albert Bourdier et Gaston Boucher, voir ces noms).
Il tenta une nouvelle fois sa chance pour le Conseil général en 1928 mais fut à nouveau battu par le docteur Leboeuf. À partir de 1929 et jusqu’à la guerre, il fut maire de Murlin.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article115491, notice LAJOYE Alphonse par Michaël Boudard, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 14 juin 2020.

Par Michaël Boudard

SOURCE : Arch. dép. Nièvre : état civil de La Charité-sur-Loire ; élections municipales de Murlin (M 624) et élections aux Conseils général et d’arrondissement (M 422 et 1 N 18). — Renseignements communiqués par la mairie de Murlin.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément