LAMBERT André

Né le 15 janvier 1885 à Paris (XVIIIe arr.), mort le 22 juin 1944, compositeur typographe, correcteur, syndicaliste (CGT).

Fils de Victor Lambert, imprimeur, et d’Euphrasie Gaillard, André Lambert était compositeur typographe. En 1906, il devint correcteur et adhéra au syndicat CGT des correcteurs.
Entre 1908 et 1913, Lambert fut condamné à quatre fois, pour proxénétisme, outrage et rébellion.
Mobilisé en 1915, Lambert combattit au Front et rejoignit l’armée d’orient en 1916. Il fut probablement gazé. Affecté aux services auxilaires en décembre 1918, il fut démobilisé en 1919. Il a été décoré de la croix de guerre en 1917, de la médaille interralliée en 1930 et de la médaille serbe en 1931.
En 1928 il était toujours correcteur mais il changa de métier avant d’y revenir et de retrouver le syndicat des correcteur le 1er juillet 1934.
Lambert siégeait au comité syndical en 1941.
Lambert a épousé Rosalie Mathey le 25 février 1928 à Paris (IIIe arr.).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article115585, notice LAMBERT André , version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 1er mai 2020.

SOURCES : Arch. Paris V4E 7515 (n°271) acte naiss., 3M 254 (n°132) acte mariage et D4R1 1307 (n°2489) registre matricule [en ligne]. - Renseignements communiqués par Y. Blondeau.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément