LARAF Sadou

Né le 30 juillet 1905 au douar Khelidjère, commune mixte de Fort National en Kabylie (département d’Alger), Sadou Laraf, qui habitait Clichy, était chauffeur à la compagnie des taxis G 7, quand il fut arrêté en mars 1934 pour « entrave à la liberté du travail » lors d’une grève des taxis G 7 ; il était porteur d’un numéro du journal de l’Étoile nord-africaine : El Oum. Il était considéré comme membre de l’ENA.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article115969, notice LARAF Sadou , version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 24 novembre 2010.

SOURCE : Arch. PPo., carton 56.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément