LARNICOL Jean-Désiré

Jean-Désiré Larnicol
Jean-Désiré Larnicol

Né le 20 septembre 1909 à Treffiagat (Finistère), ancien militaire de la marine nationale, pensionné à 100 % depuis 1927 pour tuberculose pulmonaire, Jean-Désiré Larnicol adhéra au Secours rouge international en 1931 et au Parti communiste en 1935. Secrétaire de la nouvelle cellule de Léchiagat-Treffiagat à la fin de l’année 1935, il fut élu membre du comité de la région bretonne (Finistère, Morbihan) en 1936 et entra au bureau régional en 1937. Il était administrateur de l’hebdomadaire La Bretagne ouvrière, paysanne et maritime que dirigeait Alain Signor. Élu conseiller municipal de Treffiagat en mai 1935, puis maire, il fut suspendu en septembre 1939 et déchu au début de l’année 1940.

Sous l’Occupation, il fut responsable de la réorganisation du PC clandestin dans la région bigouden. En relation d’abord avec Robert Ballanger, du triangle interrégional de Bretagne, il assura, en 1942, la liaison avec l’interrégional Venise Gosnat et ensuite avec Le Queinnec, responsable militaire de l’OS. Il dirigea, après avoir pris contact en mer avec des unités anglaises, le transbordement de containers d’armes en 1942. Il quitta ensuite la région pour raison de sécurité. Larnicol participa aux combats pour la libération de Paris.

Il fut secrétaire de la section communiste de Guilvinec pendant vingt ans et trésorier fédéral du Finistère de 1953 à 1966. Conseiller général du canton de Pont-Labbé de 1945 à 1949, il fut réélu conseiller municipal (maire adjoint) de Treffiagat en 1965 et en 1971.

Il recevait entre les étudiants en maîtrise d’histoire en 2002.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article116037, notice LARNICOL Jean-Désiré , version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 29 janvier 2014.
Jean-Désiré Larnicol
Jean-Désiré Larnicol

SOURCES : La Bretagne ouvrière, paysanne et maritime. — L’Action laïque du Finistère. — Notes autobiographiques. — Eugène Kerbaul, 1 270 militants du Finistère (1918-1945), Bagnolet, 1985 ; Complément, 1986. — Laurent Paubert, La vie politique en pays bigouden entre les deux guerres, Editions Hanterions, sd, p. 185, avec photo.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément