LAURENT Maurice, Marcel [Seine-Maritime]

Par Jean-Jacques Doré

Né le 1er août 1891 à Bolbec (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) ; camionneur ; secrétaire du syndicat autonome des Camionneurs du Havre (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) en 1930 et 1931.

Fondé en 1892 par Routel, le syndicat des Camionneurs, charretiers et suiveurs avait rejoint la CGT dès 1895. Le 1er janvier 1920, il devint une section du syndicat général des Ouvriers du port (SGOP) du Havre qui rejoignit la CGTU début 1922. Le 4 décembre 1923, les Dockers choisirent de quitter la CGTU pour l’autonomie mettant un terme à l’expérience du SGOP tandis que les Camionneurs restaient dans la sphère unitaire.

Le 13 décembre 1928 le syndicat rallia l’Union locale autonome dirigée par Jean Le Gall, adopta de nouveaux statuts et procéda à l’élection d’un nouveau bureau composé de Georges Varin, d’Albert Demare (secrétaire adjoint), de Maurice Laurent (trésorier) et de George Hesnard (trésorier adjoint).

Le 13 février 1930 Maurice Laurent devint secrétaire en remplacement de Georges Varin démissionnaire et Maurice Hauguel prit en charge la trésorerie. Réélu en janvier 1931, il mourut subitement au mois de mars, Maurice Hauguel lui succéda ; l’organisation comptait alors 800 adhérents.

Maurice Laurent s’était marié à Beauchamps (Manche) le 6 avril 1919 avec Appoline Carpentier.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article116337, notice LAURENT Maurice, Marcel [Seine-Maritime] par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 3 janvier 2022, dernière modification le 3 janvier 2022.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Nat. F7/13829, Le Havre, 14 février 1930. — Arch. Dép. Seine-Maritime État civil, 4 MP 59 Syndicats Le Havre. — Direction des affaires sociales dossiers non versés aux archives. — Vérités passim.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément