LAURENT Antoine, Paul, Camille

Par Claude Pennetier

Né le 15 décembre 1902 à Charmes (Vosges), mort en déportation le 9 avril 1943 à Auschwitz ; jardinier ; militant communiste de la Meuse.

Fils d’ouvriers dans les filatures, Antoine Laurent fréquenta les Jeunesses chrétienne. Il quitta l’école en août 1914 sans le CEP à cause de la guerre.
Militant de Commercy (Meuse), il fut monteur puis jardinier à l’École normale d’instituteurs pour 330F (en 1937) logé, blanchi, nourri. Sa femme était cuisinière à l’École normale.

Membre du Parti communiste depuis 1923, Antoine Laurent fut secrétaire de la section communiste de Commercy. Candidat aux élections cantonales dans sa commune en 1937, il fut élu membre du comité régional communiste le 5 décembre de la même année et délégué au congrès d’Arles (décembre 1937). Il animait le comité du Front populaire de l’arrondissement de Commercy.

Laurent militait au syndicat national des gens de service des École normale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article116354, notice LAURENT Antoine, Paul, Camille par Claude Pennetier, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 1er mars 2011.

Par Claude Pennetier

SOURCES : RGASPI, 495 270 4874, deux autobiographies, Commercy, 1937 et 1938, classé A et A1. — Arch. Dép. Meurthe-et-Moselle. — La Voix de l’Est, 25 septembre 1937.- Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable