LAURENT Jean, Léon, Auguste

Par Étienne Kagan

Né le 16 janvier 1902 à Lunéville (Meurthe-et-Moselle), fils d’un journalier, plombier-zingueur, militant syndicaliste et communiste, Jean Laurent fut candidat, en octobre 1934, au conseil général dans le canton Saint-Nicolas-de-Port (Meurthe-et-Moselle). Devenu, en 1936, secrétaire du syndicat du Bâtiment de Nancy et secrétaire adjoint de la 22e Union régionale des travailleurs du Bâtiment, il fut élu à la commission administrative de l’Union départementale de Meurthe-et-Moselle lors du congrès tenu en mai 1937, puis devint secrétaire adjoint permanent de l’UD en 1938.

A la Libération, Jean Laurent était secrétaire de l’Union syndicale du Bâtiment et du Bois de Meurthe-et-Moselle. Il fut élu au bureau de l’UD au congrès tenu les 9-10 février 1946. Il ne se représenta pas au congrès de mai 1948, étant appelé à des fonctions plus importantes à la Fédération du Bâtiment.

Marié à Nancy le 24 décembre 1934, il y mourut le 8 octobre 1965.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article116382, notice LAURENT Jean, Léon, Auguste par Étienne Kagan, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 24 novembre 2010.

Par Étienne Kagan

SOURCES : L’Est ouvrier et paysan, 29 septembre 1934. — Le Réveil ouvrier, 1936-1939 et 1945. — Le Peuple, 18 avril 1938. — État civil de Lunéville.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément