LAURENT Marc [Aube]

Par René Lemarquis

Né vers 1902 ; expert-comptable ; militant socialiste de l’Aube.

Né vers 1902, expert-comptable, Marc Laurent fut un des dirigeants de la Fédération de l’Aube du Parti socialiste SFIO. Il figurait sur la liste d’Union des gauches antifascistes aux élections municipales de Troyes en mai 1935 et arriva en tête avec 7 088 voix alors que Plard n’en recueillit que 6 392. Il fut candidat de la SFIO aux élections législatives d’avril 1936 dans la première circonscription de l’Aube : ayant obtenu 1 777 voix, il se désista pour Plard. En 1937, il fonda la revue Jalons pour un rapprochement franco-allemand, laquelle, interdite en 1939, reparut en novembre 1940.
Marc Laurent adhéra, en juillet 1942, au Parti populaire français de Jacques Doriot dont il fut secrétaire fédéral adjoint. Il fut jugé pour cette activité à la Libération.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article116393, notice LAURENT Marc [Aube] par René Lemarquis, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 31 mai 2022.

Par René Lemarquis

SOURCES : Le Petit Troyen. — Le Rappel, 1935. — Libération Champagne, 1945.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément