BONHOMME Bernard

Par Louis Botella

Sous-chef de gare à Mantes-Gassicourt (Seine-et-Oise, Yvelines), puis chef de gare à Vernouillet-Vernet (Seine-et-Oise, Yvelines) puis à Cholet (Maine-et-Loire) ; membre du bureau national de l’Union nationale des cadres (UNC) de la Fédération FO des cheminots (1948-1952) ; membre du bureau fédéral (1948-1952).

Sous-chef de gare à Mantes-Gassicourt (Seine-et-Oise, aujourd’hui Mantes-la-Jolie, Yvelines), Bernard Bonhomme fut l’un des fondateurs, au début de 1948, du syndicat FO des cheminots de Mantes au sein duquel il fut trésorier adjoint et, le 1er août, de l’Union nationale des cadres (UNC). Il fut membre de son premier bureau et il assuma la fonction de secrétaire général de la section Ouest de cette structure. Son mandat fut renouvelé en 1950. Il représenta l’UNC au sein du bureau fédéral entre 1948 et 1952.
Il prit part en mai 1954 à Toulouse et en juin 1956 à Mulhouse (Haut-Rhin) aux congrès de la Fédération.
Chef de gare à Vernouillet-Vernet puis à Cholet, il fut présenté par son organisation lors des élections professionnelles de 1963 et de 1965.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article1164, notice BONHOMME Bernard par Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 5 avril 2017.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Fédération CGT des Cheminots. — Arch. Fédération FO des cheminots et syndicat de Nantes. — Le Rail syndicaliste, 1948-1954. — Notes Marie-Louise Goergen et de Noël Mazet. — Louis Botella, FO chez les cheminots..., op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément