LAYDEVANT Victor

Ouvrier à Paris, puis maçon à Virieu-le-Grand (Ain), Victor Laydevant, libre penseur, syndicaliste et communiste, fut secrétaire de l’Union locale des syndicats de Virieu en 1937. La même année (7 octobre), candidat communiste au conseil général dans le canton de Virieu, il obtint 179 voix sur 1 236 votants contre 253 à F. Perrier, candidat du Parti socialiste SFIO, et 631 au candidat radical élu. Il fut membre de la section de Virieu de la Libre pensée jusqu’à la guerre.

Après 1945, il partit à Annecy (Haute-Savoie) et fut candidat communiste aux élections cantonales dans le canton de Seyssel. La profession de foi le qualifiait d’ « ouvrier à Seyssel ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article116575, notice LAYDEVANT Victor , version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 24 novembre 2010.

SOURCES : Arch. Libre pensée de l’Ain. — L’Éclaireur de l’Ain, 9 mai, 5 septembre, 14 octobre 1937. — Le Courrier de l’Ain, mars 1949. — La République nouvelle, 30 mars 1949. — Témoignage d’A. Ouzoulias.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément