LÉCHAUD Louis

Par Claude Pennetier

Mort vers 1953 ; employé municipal à Saint-Denis (Seine, Seine-et-Oise) ; syndicaliste et communiste.

Employé municipal à Saint-Denis (Seine), Louis Léchaud était, en 1930, secrétaire de la section locale du Secours rouge international. Il fut secrétaire du rayon communiste dionysien et responsable de la Région parisienne du PC. Membre de la commission exécutive du syndicat des communaux de la Seine, Léchaud était, en 1932, secrétaire de la fraction communiste des communaux de la région parisienne. Férec le remplaça vers 1933-1934.

Il se maria le 1er juillet 1930 à Nancy (Meurthe-et-Moselle) avec Chaja Zalcmann, une militant communiste d’origine polonaise. En fait il s’agissait d’un mariage blanc pour lui permette de rester en France. Il déclara par le suite à la police qu’elle l’aurait quitte brusquement au lendemain de la cérémonie, mais il n’engagea aucune procédure de divorce. Chaja Zalcmann et son compagne Paul Valière durent attendre son décès pour se marier en mars 1954.

L’Émancipation, journal doriotiste de Saint-Denis, annonça le 21 octobre 1939 que Léchaud avait condamné publiquement le Pacte germano-soviétique.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article116830, notice LÉCHAUD Louis par Claude Pennetier, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 15 septembre 2015.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Fédération CGT de l’Énergie. — L’Émancipation, 1930 et 1939. — Jean-Paul Brunet, Thèse, op. cit.. — Témoignage de la fille de Chaja Zalcmann.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément