LE GENTIL René, Marie, Henri, dit "mille pattes"

Par Jean-Jacques Doré

Né le 22 février 1901 à Sotteville-lès-Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), mort le 30 avril 1956 à Longueil-Annel (Oise) ; journalier puis ouvrier terrassier ; secrétaire du syndicat unitaire (CGTU) des Terrassiers du Havre (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) de 1930 à 1933 ; communiste.

Fils d’un terrassier, René Le Gentil, 1m53, cheveux roux, yeux gris selon son matricule militaire, était journalier lors de son incorporation dans l’infanterie le 1er avril 1921. Démobilisé le 16 mai 1923, il fut embauché au Havre comme terrassier l’année suivante. l

Membre du Parti communiste, il était trésorier adjoint du syndicat unitaire des Terrassiers du Havre de 1927 à 1929, secrétaire de 1930 à 1933. Il fut délégué par la Fédération du Bâtiment au congrès de la CGTU de Paris du 15 au 20 septembre 1929, puis en novembre 1931.

En novembre 1933, arrêté pour violences à agents, et condamné à deux mois de prison, il fut évincé du secrétariat du syndicat des Terrassiers, remplacé par Joseph Hauguel qui déclara : "sa mauvaise conduite fait du tort au syndicat et au parti".

Le Gentil fut inscrit au carnet B de la Seine-Inférieure le 14 septembre 1934 avec cette mention : "c’est un impulsif qui travaille aussi comme docker".

En 1939, il fut mobilisé dans l’infanterie à Lisieux (Calvados) et mourut le 30 avril 1956 à Longueil-Annel (Oise).

En 1924 il habitait 110 rue Gustave Brindeau au Havre en 1924 puis 17 rue d’Iéna dans les années 1930.

_

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article117263, notice LE GENTIL René, Marie, Henri, dit "mille pattes" par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 7 juin 2020, dernière modification le 28 novembre 2022.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Nat. F7/13071, rapport du 10 septembre 1932. — Arch. Dép. Seine-Maritime, 1 MP 279 Dossiers individuels des membres du PCF A à L, 1 MP 535, Manifestations politiques et syndicales, 4 MP 55, 1 MP 1032, État civil, Matricule militaire. — Comptes rendus des congrès nationaux.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément