LE GENTIL René, Marie, Henri, dit "mille pattes"

Par Jean-Jacques Doré

Né le 22 février 1901 à Sotteville-lès-Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), mort le 30 avril 1956 à Longueil-Annel (Oise) ; ouvrier terrassier ; secrétaire du syndicat unitaire (CGTU) des Terrassiers du Havre de 1930 à 1933 ; communiste.

Fils d’un terrassier, René Le Gentil, membre du Parti communiste, était trésorier adjoint du syndicat unitaire des Terrassiers du Havre de 1927 à 1929, secrétaire de 1930 à 1933. Il fut délégué par la Fédération du Bâtiment au congrès de la CGTU de Paris du 15 au 20 septembre 1929, puis en novembre 1931.

En novembre 1933, arrêté pour violences à agents, et condamné à deux mois de prison, il fut évincé du secrétariat du syndicat des Terrassiers, remplacé par Joseph Hauguel qui déclara : "sa mauvaise conduite fait du tort au syndicat et au parti".

Le Gentil fut inscrit au carnet B de la Seine-Inférieure le 14 septembre 1934 avec cette mention : "c’est un impulsif qui travaille aussi comme docker".

En 1939, il fut mobilisé dans l’infanterie à Lisieux (Calvados) et mourut le 30 avril 1956 à Longueil-Annel (Oise).

_

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article117263, notice LE GENTIL René, Marie, Henri, dit "mille pattes" par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 7 juin 2020, dernière modification le 7 juin 2020.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Nat. F7/13071, rapport du 10 septembre 1932. — Arch. Dép. Seine-Maritime, 1 MP 279 Dossiers individuels des membres du PCF A à L, 1 MP 535 Manifestations politiques et syndicales, 4 MP 55, 1 MP 1032. — Comptes rendus des congrès nationaux. — État civil de Sotteville-lès-Rouen.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément