LE GUEN Jean-Marie

Né le 3 novembre 1911 à Lampaul-Guimilliau (Finistère), cultivateur à Berrien, Jean-Marie Le Guen adhéra au Parti communiste en 1931. Il faisait partie de la cellule d’Huelgoat en 1934. Candidat aux élections législatives de 1936, se disant « Breton de race et de langue », il fit sa campagne en breton.

En 1937, il suivit, pendant un mois, les cours de l’école du Parti communiste à Montreuil (Seine).

Sous l’Occupation, Le Guen rejoignit les FTP.

Marié en 1939 à Berrein, il mourut le 13 décembre 1980 à Guilers.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article117407, notice LE GUEN Jean-Marie , version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 24 novembre 2010.

SOURCES : Eugène Kerbaul, 1 270 militants du Finistère (1918-1945), Bagnolet, 1985. — État civil de Lampaul-Guimilliau.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément