LE NIVEZ Louis, Yves

Par Jacques Girault

Né le 20 décembre 1905 à Concarneau (Finistère), mort le 26 juin 1993 à Quimper (Finistère) ; instituteur ; militant syndicaliste du SNI ; conseiller municipal de Trégunc.

Fils d’un guetteur de sémaphore, Louis Le Nivez entra à l’École normale d’instituteurs de Quimper en 1921, puis enseigna dans diverses communes du Finistère : Edern (1924-1925), Nevez (1927-1930), Motreff, poste double (1930-1936), Kerlaz, poste double (1936-1946), Trégunc-Saint-Philibert (1946-1955), Concarneau (1955-1958), Brest (1958-1960).

Ayant effectué son service militaire en Allemagne dans l’infanterie (novembre 1925-mai 1927) qu’il termina comme sous-officier, il se maria en septembre 1930 à Concarneau avec une institutrice.

Militant du syndicat de l’Enseignement laïque du Finistère (section du Syndicat national des instituteurs), il en était le secrétaire dans le canton de Douarnenez à la fin des années trente.

Mobilisé au début de la guerre dans l’infanterie à Quimper, il fut fait prisonnier et resta en captivité à Charleville (Ardennes) jusqu’en août 1941. Après la guerre, il fut délégué départemental du groupe de l’école moderne (méthodes de Célestin Freinet). Il fut également conseiller municipal de Trégunc sur une liste républicaine et démocratique à majorité communiste, d’octobre 1947 à 1955.

Il vint habiter Concarneau à partir de 1966.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article117809, notice LE NIVEZ Louis, Yves par Jacques Girault, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 18 mai 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Presse syndicale. — Renseignements fournis par l’intéressé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément