LEROY César

Ouvrier poudrier ; syndicaliste CGT du Pas-de-Calais.

En juillet 1919, César Leroy était le trésorier du syndicat CGT des ouvriers civils de la Poudrerie nationale d’Esquerdes (Pas-de-Calais), détachés à la Poudrerie nationale de Vonges (Côte-d’Or) en attendant la reconstruction de celle d’Esquerdes endommagée par les troupes allemandes au cours de la Première guerre mondiale. Au cours du printemps 1920, le personnel détaché à Vonges retourna à Esquerdes. César Leroy repris alors ses fonction de trésorier du syndicat.

Secrétaire du syndicat des ouvriers de la poudrerie d’Esquerdes, C. Leroy en fut le délégué au congrès de l’Union départementale CGT du Pas-de-Calais de 1924. César Leroy tenait à son domicile une petite coopérative. Militant modeste, il fut pendant toute l’entre-deux-guerres le dirigeant du syndicat CGT de la Poudrerie d’Esquerdes, du moins jusqu’à sa première fermeture en 1934.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article118107, notice LEROY César, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 15 février 2021.

SOURCE : Arch. Dép. Pas-de-Calais, M 5304. — Témoignage du maire d’Esquerdes. — Le Travailleur de l’État, organe de l’Union fédérative des travailleurs de l’État puis de la Fédération nationale des travailleurs de l’État, juillet 1919, août 1920 (BNF-Gallica). — Notes de Louis Botella

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément