LETHOREY Victor

Par Jean-Jacques Doré

Né le 6 novembre 1872 à Mesnil-Mauger (Calvados), mort le 23 mars 1928 à Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) ; surveillant à l’hôpital psychiatrique de Quatre-Mares à Sotteville-lès-Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) ; secrétaire de l’Union départementale confédérée (CGT) de Seine-Inférieure, de 1925 à 1928 ; socialiste.

Fils d’un gardien d’herbages, Victor Lethorey, fondateur du syndicat du personnel de la maison de santé départementale dont il fut élu secrétaire le 6 juillet 1919, militait également à la SFIO (il fut conseiller municipal de Sotteville de 1925 à 1928).

Majoritaire, il fit voter à l’unanimité la décision de rester fidèle à la CGT en décembre 1921 et joua un rôle déterminant dans la reconstruction de l’Union départementale au VIIIe congrès de Sotteville le 29 janvier 1922 : le bureau était composé de Louis Leduc (secrétaire), Alfred Martin (secrétaire adjoint), Émile Morel (Trésorier), Victor Léthorey (trésorier adjoint), Georges Touzard (archiviste), assistés d’une commission administrative où siégeaient François Montagne (Le Havre), Charles Dubost (Elbeuf), Pierre Finot (Rouen) et Stéphan (Rouen).

Délégué régional de la Fédération des Services de santé de France et des colonies (voir Fernand Merma secrétaire), secrétaire adjoint de l’Union départementale après le IXe congrès du Havre le 25 mars 1923, il devint secrétaire général au Xe congrès d’Elbeuf le 18 octobre 1925.

Farouchement opposé à toute action commune avec les unitaires (CGTU) et à toute prise de position politique, il insuffla à l’organisation un certain dynamisme qu’elle avait perdu en 1922 comme en témoignent l’évolution du nombre des adhérents. En 1922, l’UD confédérée comptait 4 972 militants, l’UD unitaire 14 051 ; en 1927, la répartition était la suivante : confédérés 6 629 - unitaires 6 466 - autonomes 1 900.

Réélu secrétaire de l’UD au XIe congrès de Dieppe le 21 août 1927, il mourut le 23 mars 1928 après une courte maladie.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article118301, notice LETHOREY Victor par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 10 août 2020, dernière modification le 10 août 2020.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. de l’UD-CGT, liasses 1895-1925 et 1925-1930. — Arch. Dép. Seine-Maritime Réunions de fonctionnaires 1920-1934 — Arch. Mun. Rouen 7 F 3 Syndicats, hôpitaux, gaz, rail. — La confédération générale du travail, les fédérations nationales d’industrie, leur fonctionnement, leurs militants, 1925. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément