LLUGAIN Maurice, Jean

Par André Balent

Né et mort à Perpignan (Pyrénées-Orientales) : 24 octobre 1881-24 septembre 1939 ; ouvrier peintre ; militant syndicaliste et communiste de Perpignan.

Fils d’un menuisier à Perpignan, Maurice Llugain vécut et milita dans sa ville natale où il exerçait le métier de peintre en bâtiment. Dès avant 1914, il adhéra au syndicat CGT des ouvriers peintres et siégea en 1913 et 1914 au comité général de la Bourse du Travail. Il avait été élu en janvier 1912 et 1913, à la commission de contrôle de la Bourse du Travail.

Après la Première Guerre mondiale, il fut membre du comité général de la Bourse du Travail de 1919 à 1921. En 1921, il fut élu à la commission de contrôle de la Bourse du Travail. Délégué au VIIIe congrès de l’Union départementale-CGT (Bourse du Travail de Perpignan, 3 juillet 1921), il vota pour Joseph Berta*, candidat des CSR au secrétariat de l’UD. Il fut, quant à lui, proposé par les CSR comme candidat au poste de trésorier de l’UD mais se désista en faveur du trésorier sortant, Jacques Solatges*. Il fut cependant élu à la commission de contrôle de l’UD. Le 9 octobre 1921, il fut secrétaire du congrès extraordinaire de l’UD-CGT qui se tint à la Bourse du Travail de Perpignan.

A la suite de la scission syndicale, Maurice Llugain, militant du Parti communiste depuis le congrès de Tours, adhéra à la CGTU et y milita jusqu’à la réunification syndicale de 1935. Au début des années trente, le syndicat unitaire des ouvriers du Bâtiment, était, selon le témoignage de Joseph Guisset*, dans un piètre état puisqu’il ne regroupait plus que deux adhérents : Llugain et Mirailles. Il se présenta, sans succès, aux élections municipales, en 1929 et en 1935.

Llugain fut un des membres fondateurs de la "Mutuelle" de la Bourse de Perpignan et de la caisse d’assurances sociales "Le Travail" (voir Lucien Garric*).

Il mourut le 24 septembre 1939 et fut enterré civilement.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article118727, notice LLUGAIN Maurice, Jean par André Balent, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 15 avril 2016.

Par André Balent

SOURCES : L’Action syndicale, 1912-1939 (nécrologie). — Le Cri socialiste, 11 mai 1935. — H. Chauvet, La Politique roussillonnaise, de 1870 à nos jours, Perpignan, 1934. — R. Vignettes, "Les débuts du Parti communiste", Le Travailleur catalan (1960). — Interview de J. Guisset. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable