LORILLARD Louis, Gustave

Par Georges Thomas

Né le 9 mai 1885 à Palluau-sur-Indre (Indre), mort le 21 juillet 1957 ; syndicaliste de l’enseignement dans l’Indre.

fils d’un maître d’hôtel dans une maison bourgeoise, lui-même instituteur, Louis Lorillard fut l’un des fondateurs du syndicat des instituteurs de l’Indre en mars 1911 et secrétaire adjoint de ce syndicat de mai 1913 à mai 1920. Il en fut ensuite le trésorier adjoint de mai 1920 à juin 1921. Condamné avec deux collègues, le 2 février 1921, par le tribunal correctionnel de Châteauroux, à 100 F d’amende pour avoir refusé de dissoudre le syndicat, il vit sa peine confirmée par la cour d’appel de Bourges le 24 mars 1921. Lorillard collabora à l’organe de l’Union départementale, le Travail, de janvier 1922 à septembre 1923 (voir Cécile Panis et Georges Thomas).

Membre de la Ligue des droits de l’Homme depuis 1912, Lorillard appartint au Parti socialiste SFIO de 1912 au congrès de Tours (décembre 1920).

Vice-président du bureau d’aide sociale de Châteauroux, de 1946 à sa mort, il milita au Mouvement de la Paix de 1952 jusqu’à sa mort qui survint le 21 juillet 1957.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article118911, notice LORILLARD Louis, Gustave par Georges Thomas, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 18 septembre 2017.

Par Georges Thomas

SOURCES : Arch. Nat. F7/13744. &#8212. — Le Travail, 1922-1923.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément