LOURDIN Marcel

Par Antoine Olivesi

Né le 27 septembre 1887 à Chavannes (Nièvre), mort en février 1977 à Marseille ; professeur d’école primaire supérieure ; militant socialiste franc maçon.

Marcel Lourdin milita très jeune dans les rangs socialistes.

Il débuta comme instituteur en Bretagne où il se maria avec Mlle Tollemer.

En 1929, il reçut la distinction d’officier d’académie alors qu’il était professeur adjoint à l’école primaire supérieure de Fougères (Ille-et-Vilaine). Il fut nommé à celle d’Arles en qualité de professeur et distingué officier d’instruction publique dans la promotion de juillet 1937. Militant socialiste et adhérent de la loge maçonnique La Persévérance, il fut élu conseiller municipal SFIO d’Arles en mai 1935 et 3e adjoint au maire Sixte-Quenin. Il démissionna avec ce dernier en juin 1936 et ne fut pas réélu.

Après la Libération, il conduisit la liste d’Union des républicains et des socialistes aux élections municipales d’avril 1945 à Arles.

Marcel Lourdin mourut en février 1977 et fut incinéré à Marseille.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article119013, notice LOURDIN Marcel par Antoine Olivesi, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 2 mai 2021.

Par Antoine Olivesi

SOURCES : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, VM 2/282, 283 et 285. — Le Provençal, 12 février 1977. — JO lois et décrets, 4 août 1929, 14 juillet 1937, 19 août 1941. — Notes d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément