MADELRIEUX Jules

Par Michel Dreyfus

En 1933, Jules Madelrieux était secrétaire adjoint du syndicat général CGT du personnel de la Compagnie du Gaz de banlieue et la même année, il fut élu à la présidence de la société de secours mutuels de cette entreprise. Dès lors, à en croire le récit qu’en fit Clément Delsol in Efforts et résultats du syndicat général du personnel du gaz de banlieue (publié par la CGT en 1939) des "améliorations importantes furent apportées dont bénéficièrent les sociétaires". Lors du XVe congrès de la Fédération CGT de l’Éclairage réuni en 1937 à Lyon, Jules Madelrieux fut candidat au comité fédéral mais échoua avec 88 voix contre 193 au dernier élu. En 1939, il était secrétaire adjoint de son syndicat.

De la Libération au XVIe congrès de la Fédération CGT de l’Éclairage (septembre 1946), J. Madelrieux appartint à sa commission exécutive et il y fut réélu en septembre 1946. Début 1948, il fut avec Clément Delsol, Raymond Dubois, Simone Gavet et Georges Goulu un des fondateurs de la Fédération Force ouvrière des Industries de l’énergie électrique et du gaz. Il fut élu à sa commission exécutive ainsi qu’à son comité fédéral à l’issue de son premier congrès tenu en juin 1948.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article119344, notice MADELRIEUX Jules par Michel Dreyfus, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

Par Michel Dreyfus

SOURCES : Notes de René Gaudy. — Michel Dreyfus, "Les activités sociales et culturelles des électriciens-gaziers", in Histoire de l’électricité en France, tome 3, Paris, Fayard, 1996. — Lumière et Force, n° 3, juin 1948.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément