MADER Georges, Pierre

Par Claude Pennetier

Né le 16 février 1895 à Senlis (Oise), mort 11 mai 1992 à Fontaine-en-Parisis (Oise) ; instituteur puis professeur de collège à Beauvais (Oise) ; syndicaliste révolutionnaire de l’enseignement.

Georges Mader était le fils de Gaspard Madrer, ouvrier coupeur d’origine suisse, et de Marie, Clotilde Noël. Il était jeune instituteur quand il fut mobilisé en décembre 1914 dans l’infanterie. Il fut porté disparu en août 1915, en réalité fait prisonnier et resta en captivité en Allemagne jusqu’en janvier 1919. Après avoir été affecté pour enseigner dans les région libérées d’Alsace-Lorraine, il fut démobilisé fin août 1919. De retour à la vie civile, il enseigna dans différentes localités du département de l’Oise, Rémécourt, Verderel, avant d’être affecté à Beauvais.

C’est l’universitaire moderniste Pierre Goubert qui écrivit de Beauvais le 21 novembre 1958 à Jean Maitron pour lui conseiller de s’adresser à Georges Mader "instituteur en retraite à Beauvais, vieux syndicaliste anarchisant, fort sympathique, qui connaît ces questions [d’histoire ouvrière] que vous visez, mais qui est atteint d’un excès de modestie ». Il fut en effet le correspondant du Maitron dans l’Oise pendant les années soixante.

Passionné d’histoire, il fut l’auteur avec Maurice Dommanget et René Samson d’une brochure intitulée Le département de l’Oise et la Commune de Paris éditée en 1971 sous la forme d’un bulletin spécial de la section Oise du SNI (mai 1971, n° 113).

Militant laïque et membre de la Ligue des droits de l’Homme, il était proche de l’Ecole émancipée, tendance majoritaire dans le département de l’Oise,

Le faire part de décès du SNI-PEGC paru dans la presse locale dit "Georges Mader aura été un syndicaliste révolutionnaire jusqu’à l’ultime moment de sa vie".

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article119348, notice MADER Georges, Pierre par Claude Pennetier, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 avril 2021.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Jean Maitron ; — Arch. Dép. Oise, état civil, registre matricule. — Notes de Jean-Pierre Besse et Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément