MAGAND Jean

Par Jean-Michel Steiner

Né le 1er décembre 1889 à Roche-la-Molière (Loire), mort le 3 mai 1956 à Roche-la-Molière ; ouvrier mineur, puis employé aux mines ; maire socialiste de Roche-la-Molière.

Fils de Jean Baptiste, mineur âgé de 30 ans et de Marie Perrin, 24 ans ménagère, Jean Magand avait une sœur aînée, Marguerite, qui devint lingère et un frère cadet, Jacques qui devint mineur. À 14 ans Jean Magand était lui-même mineur embauché par la compagnie des Mines de Roche-la-Molière.

Incorporé en 1910, il fut rappelé par l’ordre de mobilisation générale du 2 août 1914. Envoyé immédiatement sur le front il combattit jusqu’en juillet 1917 et fut plusieurs fois cité à l’ordre du jour de son régiment. Nommé sergent il fut affecté spécial dans la compagnie des Mines de Roche-la-Molière et Firminy jusqu’à la fin du conflit.

Le 15 septembre 1917, à Roche-la-Molière, Jean Magand épousa Antoinette Brossard qui avait été domestique et dévideuse en soie. Le 11 octobre 1919, le couple a eu une fille, Marie Jeanne.

Jean Magand fut nommé adjoint, puis maire socialiste SFIO à la suite de l’élection municipale du 5 mai 1935. Il fut délégué au congrès fédéral de la SFIO, réuni pour préparer les élections législatives de 1936.

En décembre 1940, il fut démis de ses fonctions par décret de l’État Français. En septembre 1944, le Comité départemental le réinstalla dans ses fonctions.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article119381, notice MAGAND Jean par Jean-Michel Steiner, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 27 avril 2022.

Par Jean-Michel Steiner

SOURCES : Arch. Dép. Loire, 6 M 62. — 3 E 190 10. État-civil de la commune de Roche-la-Molière, 1887-1889 ; La Tribune républicaine, 13 janvier 1936. — État civil.
BIBLIOGRAPHIE : Maurice Bedoin, 1948, la grève des mineurs du bassin de la Loire. L’histoire en partage, Saint-Barthélémy Lestra, Actes Graphiques, 2017.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément