MAHAUT Jean, René, Constant

Par Y. Le Floch

Né le 17 octobre 1908 à Équeurdreville (Manche), fils d’un chaudronnier au port militaire, Jean Mahaut, instituteur dans sa ville natale, entra en 1932 à la commission exécutive de l’Union départementale CGT où il fut régulièrement réélu, au conseil de la section de la Manche de SNI et au comité de la Fédération socialiste, dont il devait être le secrétaire administratif jusqu’en 1939. Élu d’autre part secrétaire de la section SFIO d’Équeurdreville le 26 janvier 1933, succédant à Fiévrain, il se déclara favorable à la collaboration avec le Secours rouge international ainsi qu’avec le mouvement Amsterdam-Pleyel et représenta la section des instituteurs au rassemblement antifasciste du cirque d’Hiver, le 20 mai 1934. Membre du groupe "Révolution constructive", il fit partager ses positions à la majorité de la section d’Équeurdreville, qui se retrouva derrière Henri Jeanne au congrès fédéral des 12 et 13 mai 1934. Figurant parmi les délégués de la Fédération au comité local de coordination PC-PS, constitué au courant de l’été 1934, il fut élu, le 9 novembre suivant, secrétaire de cet organisme où ses camarades le laissèrent souvent seul en tête-à-tête avec les communistes.

Élu délégué suppléant au conseil national par le congrès fédéral de mai 1934, Mahaut fut mandaté au congrès national de Paris de 1936 et participa en 1938 à plusieurs conseils.

Marié en 1930 à Cherbourg, il mourut le 25 octobre 1962 à Saint-Lô.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article119460, notice MAHAUT Jean, René, Constant par Y. Le Floch, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

Par Y. Le Floch

SOURCES : Arch. Nat. F7/13036. — Arch. Dép. Manche, série M, dossier 75. — L’Avenir de la Manche. — L’Aurore socialiste, mai 1933. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément