BONNET René

Par Michel Gorand

Né le 24 novembre 1937 à Mâcon (Saône-et-Loire), mort le 10 mai 1998 à Chambéry (Savoie) ; sous-chef de gare ; secrétaire général de l’Union professionnelle régionale des cheminots CFDT de Chambéry (1975-1978) ; membre du bureau fédéral du Parti socialiste de Savoie (1981-1989).

Le père de René Bonnet était guichetier à la SNCF. Après son baccalauréat, en 1958, René Bonnet entra à la SNCF comme attaché à Belleville-sur-Saône. Sa carrière l’entraîna comme sous-chef de gare au triage de Saint-Germain-au-Mont-d’Or (Rhône) pendant la période 1960-1962, puis à Bourg-en-Bresse (Ain) et enfin en gare de Chambéry (Savoie) de 1966 à 1972. Il termina sa carrière à la direction régionale, comme cadre administratif principal à la division du personnel, en 1993.
Militant à la CFDT depuis l’évolution de 1964, il participa à l’équipe de l’Union régionale des maîtrises et cadres cheminots de 1968 à 1971. Il devint secrétaire général adjoint de l’action professionnelle de l’Union professionnelle régionale (UPR) de 1972 à 1975, puis secrétaire général de 1975 à 1978, et délégué des cadres à la direction régionale.
Par ailleurs, il milita au Parti socialiste et fut membre du bureau fédéral du PS pour la Savoie au titre de secrétaire aux entreprises de 1981 à 1989, avec un passage comme secrétaire de la fédération de la Savoie (direction bicéphale avec J.-P. Cot) de 1983 à 1985.
Après sa retraite, il conserva des attaches avec l’UPR-CFDT pour s’occuper d’études et des projets économiques intéressant la région. Il créa, en 1993, une association pour le développement des transports en commun à Chambéry, affilié à la Fédération nationale des associations d’usagers (FNAUT) et mit sur pied, en décembre 1994, une exposition sur le ferroutage à travers les Alpes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article1197, notice BONNET René par Michel Gorand, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 18 novembre 2021.

Par Michel Gorand

SOURCE : Correspondances avec la famille du militant (1997 et 2002) et avec J.-M. Ferrebeuf et J. Laurenson, responsables CFDT.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément