MARCEROU Joseph

Par André Balent

Né le 2 mars 1876 à Perpignan (Pyrénées-Orientales), fils d’un négociant, Joseph Marcerou était lui-même négociant en vins dans sa ville natale. Radical, candidat aux élections municipales du 30 novembre 1919, il fut élu au second tour sur la liste issue de la fusion de la liste d’"union radicale" et de la liste "socialiste et syndicaliste". Il conserva son siège jusqu’en mai 1929 devenant adjoint en 1926. Au scrutin de 1929, candidat sur la liste socialiste SFIO, il fut battu ; seul Jean Payra fut élu.

Marcerou avait adhéré au Parti socialiste SFIO avant le 24 mai 1924 puisque le congrès de la Fédération socialiste des Pyrénées-Orientales l’avait élu, à cette date, à sa commission administrative.

Il s’était marié à Perpignan en 1903.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article120001, notice MARCEROU Joseph par André Balent, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 12 mars 2015.

Par André Balent

SOURCES : Archives Com. Perpignan. — Le Cri catalan, 31 mai 1924, 9 janvier 1926, 11 mai 1929. — H. Chauvet, La Politique roussillonnaise de 1870 à nos jours, Perpignan, 1934. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément