MARCHAND Léo

Né le 10 juin 1893 ; employé ; militant de la CGTU à Brest (Finistère) ; militant communiste.

Membre du Parti socialiste SFIO, Léo Marchand se prononça pour l’adhésion à la IIIe Internationale. En 1920-1921, il appartint au bureau de la section socialiste puis communiste de Brest. En décembre 1921, élu au comité fédéral du Finistère, il fut délégué au premier congrès du Parti communiste qui se tint à Marseille du 25 au 30 décembre. Léo Marchand était également secrétaire adjoint de la section de Brest. Il fut gérant de Germinal, organe du Parti communiste.

Sur le plan syndical, ancien boxeur, employé municipal et secrétaire du syndicat, Léo Marchand était trésorier de l’Union départementale. En septembre 1921, au congrès de l’UD, il fut élu secrétaire adjoint et réélu en 1922.

Employé municipal de Brest, il fut condamné en décembre 1921, à trois mois de prison pour "menées anarchistes".

En octobre 1924, eut lieu le VIe congrès CGTU de l’Union régionale et Léo Marchand fut élu membre du bureau mais, ne pouvant plus trouver d’emploi, il quitta la région. Il vint dans le Var et participa aux activités communistes. Il fut membre du bureau au congrès de la fédération communiste, le 21 décembre 1924. L’année suivante, un rapport de police indiquait qu’il avait été mêlé à l’affaire des mutineries de l’escadre à Brest.

En 1924-1926, il était un des responsables du travail antimilitariste plus spécialement chargé des marins et ports militaires.

Se confondait-il avec Léon Marchand qui, en 1932, était le trésorier du syndicat CGTU des ouvriers de la Marine de l’État de Rochefort (Charente Inférieure) ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article120059, notice MARCHAND Léo , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 7 février 2018.

SOURCES : Arch. Nat., F7/13642. — Arch. Dép. Var, 3 Z 4/29. — E. Kerbaul, 1 640 militants du Finistère (1918-1945), op. cit. — R. Gaucher, Histoire secrète du Parti communiste français, op. cit. — Notes de J. Charles et de J. Girault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément