MARCHAND Victor, Joseph

Par Jean-Jacques Doré

Né le 17 novembre 1894 à Saint-Valéry-en-Caux (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), mort à Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) le 1er novembre 1955 ; employé de la Compagnie d’énergie électrique de Rouen ; syndicaliste de la CGT.

Fils d’un marin et d’une journalière, Victor Marchand succéda à Charles Rondeau au secrétariat du syndicat confédéré (CGT) de la Compagnie centrale d’énergie électrique de Rouen en 1932. Il était assisté de Bernard Limare (secrétaire adjoint), de René Lenouvel (trésorier), de Charles Fontaine (trésorier adjoint) et de Robert Lacombe (archiviste). En 1930, avec 400 adhérents, l’organisation était la plus puissante de l’Union locale de Rouen.

Réélu secrétaire en 1933 et 1934, puis en 1936 et 1937, il était considéré comme l’un des responsables les plus actifs et les plus habiles de l’Union locale. Élu archiviste de l’Union départementale de Seine-Inférieure au 13e congrès de Sotteville-lès-Rouen le 29 novembre 1931, il assuma cette charge jusqu’au congrès de fusion avec les unitaires (CGTU) en décembre 1935.

Trésorier adjoint de la Bourse du Travail de Rouen à partir de décembre 1935, il reprit le secrétariat du syndicat de la Compagnie centrale d’électricité en 1939 et en assura la direction jusqu’en 1941 au moins.

Victor Marchand s’était marié à Rouen le 8 septembre 1923 avec Clémentine Foucard et ils habitaient 17 rue Saint Denis à Rouen ; il y mourut le 1er novembre 1955.

_

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article120072, notice MARCHAND Victor, Joseph par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 15 septembre 2020, dernière modification le 8 septembre 2020.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Com. Rouen, 7 F 3 liasse Bourse du Travail, liasse Syndicats hôpitaux, gaz, rail. — Archives de l’UD-CGT liasse CGT 1930-1935, registre des délibérations du bureau de l’UD 1930-1935. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément