BONNEUR Jean-François

Par Jean-Jacques Doré

Né le 1er février 1877 à Saint-Thurien (Finistère) ; chef de bureau des conducteurs des chemins de fer de l’État ; secrétaire du syndicat confédéré (CGT) des Cheminots de Dieppe (Seine-Inférieure,Seine-Maritime) de 1928 à 1931.

Jean-François Bonneur, chef de bureau des conducteurs rattachés à la gare de Dieppe (Seine-Inférieure), domicilié dans cette ville, était en 1926 archiviste du syndicat confédéré des Cheminots du secteur de Dieppe, puis trésorier adjoint en 1927.

En 1928, successeur d’Albert Gicquel au secrétariat du syndicat, Bonneur fut le principal artisan de la reconstitution de l’Union locale CGT de Dieppe en novembre 1928 dont il fut élu secrétaire adjoint après avoir refusé le poste de secrétaire.

Proche de la retraite (effective en 1933), il abandonna ses mandats syndicaux en 1932.

Le jeune retraité, proche de Louis Reine (originaire de Dieppe) le secrétaire de l’Union départementale de Seine-Inférieure, accepta à l’automne 1933, plusieurs missions, la gestion des archives de l’Union locale, le secrétariat de la section des retraités des cheminots de Dieppe et la participation au bureau national de la section technique des retraités de la Fédération.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article1201, notice BONNEUR Jean-François par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 30 mai 2020, dernière modification le 25 mai 2020.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Nat. F7/13672, rapp. du 8 avril 1926.— La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGT] des travailleurs des chemins de fer, 1er novembre 1924-1er octobre 1935 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). — Arch. Dép. Seine-Maritime 1 MP 535 manifestations politiques et syndicales. — Arch. de l’UD CGT liasse 1930-1935. — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément