MARIN Jean, Marie

Par Jean-Jacques Doré

Né le 28 mai 1890 à Elven (Morbihan) ; chauffeur, inscrit maritime ; trésorier de la Fédération autonome des Marins de France de 1924 à 1926.

Fils d’un cantonnier et d’une ménagère, Jean Marin participa à la naissance de la Fédération unitaire (CGTU) de la Marine marchande et la pêche le 18 mai 1922. Administrateur puis trésorier adjoint permanent en septembre, il fut réélu après le congrès tenu à Paris le 21 juillet 1923.

Très proche d’Henri Julie, le secrétaire fédéral, il effectua de fréquents séjours au Havre et ce fut au cours de l’un d’eux, qu’il fut condamné à un mois de prison en avril 1923 pour avoir participé à l’agression contre Le Gonidec le secrétaire du syndicat des Marins CGT.

En désaccord avec les directives de la CGTU, Henri Julie et lui fondèrent la Fédération autonome des Marins de France dont le bureau était composé de Henri Julie (secrétaire), Yves Masson et Jean Cueff (secrétaires adjoints) et Jean Masson (trésorier).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article120253, notice MARIN Jean, Marie par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 14 juin 2020, dernière modification le 14 juin 2020.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : L’Humanité, 25 juillet 1923. — Arch. Dép. Seine-Maritime, Rapports sur les dockers du Havre dossier non classé, 4 MP 1886 Fiche individuelles de militants syndicaux, 1 MP 269 Suspects. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément