MARTINET Aimé

Né en 1910, ajusteur-mécanicien, Aimé Martinet entra à l’usine Renault de Boulogne-Billancourt (Seine) vers octobre 1925. Alors qu’il n’était pas membre des Jeunesses communistes, il fut désigné à l’unanimité par une "assemblée de travailleurs de chez Renault" le 29 juillet 1926, pour faire partie d’une délégation des jeunes ouvriers français en URSS. Il partit en septembre 1926 avec L. Coutheillas, dirigeant national des JC et Marie Bréant de la CGTU. Le compte rendu de la délégation eut lieu à Billancourt le 26 novembre 1926. Martinet avait été licencié le 30 août 1926.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article120676, notice MARTINET Aimé, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

SOURCES : Arch. PPo. B/A 100. — L’Humanité,juillet-août1926. — J.-P. Depretto, Les Communistes et les usines Renault de Billancourt (1920-1936), Mémoire de Maîtrise, 1974, Paris IV.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément