MARTY Marcel, Julien

Par Claude Pennetier

Né le 8 avril 1907 à Vermondans (Doubs), mort en 1972 ; ajusteur puis dessinateur ; militant communiste de Belfort.

Apprenti ajusteur à la Société alsacienne de construction mécanique (devenu Alsthom) à treize ans, Marcel Marty adhéra au Parti communiste en 1928 sous l’influence de Philippe Schhmidt qui l’avait fait participer à la Muse ouvrière.
Il participa, en 1930, à la grève de l’Alsthom qui eut un impact national avec le vernue de Marcel Cachin.

Demeurant à Belfort, devenu dessinateur, au chômage en 1932, Marcel Marty était alors secrétaire d’une cellule communiste et milita activement jusqu’en 1939.
Il fut arrêté en 1942 par la police vichyste et interné au camp d’Écouvres. Il fut hospitalisé à l’hôpital de Toul et échappa ainsi à la déportation.

Très malade, il poursuivit cependant son action militante après la Libération. Il fut conseiller municipal de Belfort de 1945 à 1953 et trésorier fédéral ;
Marié à Belfort en 1938, Marcel Marty y mourut le 29 août 1972.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article120756, notice MARTY Marcel, Julien par Claude Pennetier, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 28 mai 2021.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Nat. F7/13130. — État civil. — Témoignages pour ne pas oublier 1940-1945. Des communistes dans la résistance, brochure réalisé par la Fédération communiste du Territoire de Belfort.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément