MARY Toussaint.Pseudonyme :CORSO. Dit Santu Mary

Par Antoine Olivesi

Né le 9 janvier 1911 à Viggianello (Corse) ; ouvrier du bâtiment ; militant communiste de Sartène.

Fils d’un berger, Toussaint Mary fréquenta l’école primaire jusqu’au Certificat d’études puis fut ouvrier du bâtiment à Sartène de 1930 à 1939. Il dirigea le syndicat unitaire du Bâtiment dès 1931. En 1934, il adhéra à la cellule de Sartène du Parti communiste qui rassemblait quelques ouvriers agricoles et du bâtiment dont des immigrés italiens. Sartène ne donna que 9 voix au PC lors des élections législatives de mai 1936 mais ce nombre était passé à 96 en octobre 1937 lors des élections cantonales et la cellule comptait trente membres en 1939.

Toussaint Mary participa à la Résistance durant l’Occupation, organisant un groupe local du Front national à Sartène. Il fut élu à partir de 1959 conseiller municipal de cette commune.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article120790, notice MARY Toussaint.Pseudonyme :CORSO. Dit Santu Mary par Antoine Olivesi, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 5 avril 2021.

Par Antoine Olivesi

ŒUVRE : Articles dans la presse clandestine (pseudonyme « Corso ») puis dans l’édition corse de la Marseillaise après 1944.

SOURCES : Réponse au questionnaire. — M. Choury, Tous bandits d’honneur !, op. cit. — F. Giacomini, L’implantation du PC en Corse, op. cit. — Léo Micheli, En homme libre, Ajbiana, 2020.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément