MASSE Fernand, Georges

Par Odette Hardy-Hémery

Né le 2 mars 1906 à Raismes (Nord), mort en déportation le 27 mars 1945 au camp de Flossenburg (Allemagne) ; électricien ; résistant.

Fernand Masse était le fils d’un chaudronnier. Il se maria à Raismes le 25 avril 1931 avec Marcelle Bruchon. Il était sous l’Occupation électricien à la Compagnie des Mines d’Anzin (Nord).

Caporal-chef de réserve, il avait été rappelé en septembre 1939 au 43e RI puis démobilisé car rapatrié comme malade. Le 1er juillet 1943, il adhéra au Front National et s’engagea dans la 5e compagnie FTP, secteur de Raismes, Wallers, Beuvrages (Nord), sous le commandement de Marcel Danna. En janvier 1944, il fut nommé chef de détachement notamment pour ses capacités militaires. Il participa à des sabotages téléphoniques et de wagons et, le 1er février 1944, à l’attaque d’un convoi allemand au cours de laquelle plusieurs véhicules furent détruits. Sur dénonciation d’un témoin de cette attaque, Fernand Masse fut arrêté à son domicile à Anzin le 9 février 1944. Il fut interné à la Kommandantur de Valenciennes jusqu’au 17 mars, puis à Loos jusqu’au 7 juin 1944, à Saint-Gilles jusqu’au 5 août d’où il fut déporté en Allemagne à Flossenburg. Il mourut dans ce camp, au kommando de Hersbruck.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article120866, notice MASSE Fernand, Georges par Odette Hardy-Hémery, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 20 janvier 2016.

Par Odette Hardy-Hémery

SOURCES : Arch. Musée de la Résistance à Denain.— Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément