MATHIAS Emile

Ouvrier d’Etat ; syndicaliste CGT des Tabacs et de la Meurthe-et-Moselle puis de la région parisienne.

Secrétaire du syndicat CGT des Tabacs de Nancy entre 1920 et 1930, Emile Mathias fut membre durant plusieurs années de la commission administrative de l’Union départementale de Meurthe-et-Moselle. Lors du congrès fédéral tenu le 31 mai 1926,

Emile Mathias devint membre du bureau national de sa fédération avec la fonction
de secrétaire archiviste. Le 17 décembre de la même année, lors du comité national de la Fédération des Tabacs, Emile Mathias et Marcelle Delabit furent désignés pour remplacer Auguste Siette à titre provisoire au secrétariat. Au congrès de la Fédération tenu en juin 1928 à la Bourse du Travail de Paris, Emile Mathias, alors secrétaire de la Fédération CGT des Tabacs, obtint l’unanimité moins deux voix sur le rapport moral qu’il avait présenté.

Lors du congrès tenu le 14 juin 1934, Emile Mathias ne demanda pas le renouvellement de son mandat pour des raisons de santé. Marcelle Delabit fut alors la seule secrétaire générale de cette fédération.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article121013, notice MATHIAS Emile, version mise en ligne le 11 mars 2016, dernière modification le 11 mars 2016.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13818. — Le Réveil ouvrier.Le Peuple, 18 décembre 1926, 30 novembre 1928. — La Voix du peuple, organe de la CGT, juillet-août 1926, juin 1928, mai 1929, juin 1934 (BNF Gallica). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément